Focus SCPI en cette période d'incertitudes

SCPI et Coronavirus

 

La crise sanitaire du Covid 19, par son imprévisibilité et sa puissance, génère aujourd'hui une crise économique qu'on a encore du mal à évaluer. Son ampleur dépendra, entre autres, d'une éventuelle deuxième vague et du délai de création d'un vaccin. Comme pour beaucoup d'entre nous, la période actuelle nous amène à diverses réflexions.

Le marché des SCPI va‐t‐il s'effondrer ?

C'est la question qui génère le plus d'inquiétudes, mais la force du marché des SCPI réside dans son appui sur des biens concrets. Même en cas de crise économique, les biens demeurent, c'est toute la puissance de la pierre.

Un immeuble peut perdre 5 ou 10% de sa valeur, rarement 50%. Il est raisonnable de prévoir un ralentissement voir un gel de l'activité du marché immobilier sur 2020 mais l'offre demeure (et demeurera encore) bien inférieure à la demande.

On peut donc rester optimiste sur un horizon à plus long terme. Un élément propre à nous rassurer est l'exemple de 2008 : les prix des marchés immobiliers (résidentiel ou de bureaux) avaient augmenté de nouveau quelques années seulement après la crise financière.

Quel sera l'impact sur mes dividendes et la rentabilité de mon investissement ?

2019 et le premier trimestre 2020 ont vu de bons résultats sur le marché des SCPI. Pour le moment, l'impact sur les dividendes semble donc limité.

Néanmoins, l'année 2020 n'est pas terminée et les gestionnaires de fonds recommanderont sûrement de ne pas assécher la trésorerie pour anticiper un éventuel risque sur les trimestres à venir.

Une baisse des rendements est donc possible ces prochains mois, notamment, aux SCPI spécialisées dans l'immobilier de commerces, et d'hôtellerie restauration. Sur les SCPI spécialisées dans les bureaux, la situation est différente. En effet, les entreprises locataires n'ont pas cessé leur activité, et la solidité financière reste présente.

Le risque à moyen terme dépendra de la structure de chaque SCPI. Celles qui sont dotées d'actifs variés rétabliront plus vite l'équilibre, les profits des uns garantissant les pertes des autres.

À long terme, la rentabilité de la pierre demeure, et nous conseillons de rester sur des SCPI de bureaux, aux fondamentaux solides et pérennes.

TOP