SCPI OCPI

SCPI OCPILes Sociétés Civiles de Placements Immobiliers (SCPI) permettent d'investir indirectement en immobilier, qu'il soit résidentiel ou d'entreprises. Vous accédez ainsi à cette classe d'actifs avec des montants d'investissement réduits par rapport à l'acquisition d'un bien en direct. Vous bénéficiez également du potentiel des marchés immobiliers de bureaux et de commerces, difficilement accessibles à un investisseur particulier. Découvrez tous les atouts des SCPI.

Les SCPI permettent d’investir dans des secteurs difficiles d’accès pour les particuliers comme l’immobilier « tertiaire » (bureaux, commerces), dont le cycle de valorisation et le contexte économique sont dissociés de celui de l’immobilier d’habitation.

L’investisseur peut choisir le montant qu’il souhaite investir, en rapport avec sa capacité de financement. Les SCPI permettent un investissement indirect en immobilier sans avoir à mobiliser de fortes sommes, comme c’est le cas pour l’acquisition d’un bien immobilier. De simples formalités administratives doivent être remplies, sans processus complexe de signature chez le notaire. Le financement peut se faire en cash ou à crédit. Les revenus perçus participent ainsi au remboursement du crédit. Toutefois, si le revenu des parts achetées à crédit par l'associé n'est pas suffisant pour rembourser le crédit, ou en cas de baisse des prix lors de la vente des parts, le souscripteur devra payer la différence.

Les SCPI investissent dans des biens de nature différente, répartis géographiquement et dont les locataires sont de profils variés. Les risques locatifs sont donc mutualisés, notamment en termes géographiques et économiques. La SCPI peut intégrer la diversité sectorielle dans ses investissements, permettant ainsi d’entrer dans des marchés immobiliers différents, avec des cycles décalés les uns par rapport aux autres. Le risque locatif est réparti à travers la gestion conjointe de plusieurs biens. En cas de non paiement de loyer, de vacance locative, de sinistre, les revenus provenant des autres biens peuvent compenser les éventuels manques. Un investisseur peut renforcer cette diversification en investissant dans plusieurs SCPI (bureau, commerce, santé…).

La sélection des biens, leur gestion et leur revente finale sont déléguées à un professionnel, en contrepartie d’une commission de gestion annuelle. La société de gestion intervient à chaque étape de la vie d’une SCPI : elle sélectionne, achète, entretient les biens immobiliers qu’elle met en location.

En acquérant des parts de SCPI, vous pourrez percevoir des revenus le plus souvent trimestriels, issus notamment des loyers. En 2013, les SCPI immobilier d'entreprise ont ainsi dégagé un TDVM de 5,13 % (source IEIF). Elles peuvent également faire l’objet d’un « démembrement » temporaire ou viager en séparant l’usufruit (la perception des revenus) et la nue-propriété (la possession des parts). Les investissements réalisés dans une SCPI bénéficient de la même fiscalité qu’un investissement immobilier en direct, ce qui lui confère des avantages complémentaires (les revenus issus des loyers sont traités comme des revenus fonciers, les intérêts d’emprunts sont déductibles des revenus fonciers, etc). Les SCPI peuvent également être souscrites dans le cadre de contrats d’assurance vie et bénéficient ainsi de tous les avantages de ces contrats, notamment d’une fiscalité attractive et d’une liquidité des parts portée par l’assureur.

TOP